Des questions, des interrogations?

Questions fréquentes :

Si avez d'autres questions, d'autres interrogations, vous pouvez faire votre demande à contact@age-et-vivre.org ou en remplissant notre formule de demande d'informations.

Comment contacter les autres membres ?

Cliquez sur assistant de colocation

Cliquez sur le menu "Assistant"

Puis sélectionnez votre mode de recherche, une inscription vous sera suggérée. Remplissez les champs une fois les champs remplis, cliquez sur colocataires accéder au moteur de recherche.

Rechercher un profil

Je suis membre et je veux entrer mes coordonnées et modifier mes infos personnelles ?

Accédez à vos raccourcis en cliquant sur le bouton en haut à droite. Sélectionnez l’option désirée

modifier mes informations

Les annonces sont elles à jour ?

Age et vivre est un service de communauté de personnes âgées et dépendantes, sur lequel chaque membre est responsable de son annonce (c'est donc à chacun de mettre en ligne ou de désactiver son annonce selon ses besoins).

En ce qui concerne les petites annonces elles sont supprimées toutes les 3 semaines automatiquement.

"Session expirée" apparaît, que faire?

En haut à gauche se trouve l’onglet s’identifier comme suit :

onglet se connecter

Puis rentrez les éléments demandés

formulaire de connexion

Comment déterminer le montant du loyer pour chaque colocataire ?

Certainement pas à la tête du colocataire, mais plutôt en fonction du nombre de colocataires. La méthode la plus simple est de diviser le loyer par le nombre de colocataires. Par contre si les chambres sont de tailles inégales ou vraiment différentes, tirez au sort l'occupation de celles-ci et prévoyez de changer au bout d'un certain temps. Vous pouvez également compenser une surface inférieure par des placards en plus ou l'accès exclusif à un dressing ou à une alcôve. Le pourcentage de part de loyer en supplément pour cause d'occupation d'une chambre plus grande est la solution à retenir en dernier recours. Le mieux est toujours d'en discuter lors de l'installation afin d'éviter que le problème resurgisse plus tard.

Qui doit assurer l'appartement et de quelle façon ?

Les colocataires doivent s'assurer ensemble pour l'appartement et chez le même assureur, afin d'éviter tout conflit de responsabilité entre les assurances. Tout le monde doit souscrire une assurance à responsabilité civile.

Faut-il interdire l'accès à sa chambre ?

Le minimum est de toujours respecter l'intimité de chacun et de ne pas pénétrer dans la chambre d'un colocataire lorsque celui-ci est absent ou de frapper avant d'entrer lorsque celui-ci est absent.

Est-ce que mon colocataire sera compatible avec mon mode de vie ?

Ne faites pas votre timide, posez un maximum de questions et voyez si vous avez des goûts communs, des modes de vie compatibles afin de limiter les risques. Comme il est difficile d'organiser une période d'essai avant de s'installer, visitez chacun les appartements occupés précédemment. Cela vous donnera une idée du style de vie de votre futur colocataire. Un bon point à tous ceux qui ont déjà vécu avant en colocation.

Que se passe t-il si mon colocataire refuse de payer sa part du loyer ?

La plupart des contrats de colocation impliquent une clause de solidarité. Ce qui veut dire que, si l'un des locataires ne paie pas sa part, les autres devront s'acquitter de celle ci.

Légalement, si sa situation financière le permet, il est tenu au paiement des loyers et des charges. Pensez à établir ensemble un contrat spécial qui gère la vie commune par écrit, cela vous évitera d'éventuelles surprises et sera un appui en cas de conflits.

Une de mes colocataires souhaite partir, est-il possible de la remplacer par une autre sans refaire un bail ?

Lors d'un départ, il est possible de faire un avenant pour changer l'un des colocataires sur le bail, cette opération est payante. Néanmoins, le propriétaire ou l'agence de location sont susceptibles de le refuser.

J'ai entendu dire qu'il était possible d'habiter avec une personne âgée à moindre frais, qu'en est-il ?

En effet, des personnes âgées proposent d'accueillir des étudiants en échange de services. Une convention qui récapitule les droits et devoirs de chacun est signée par les deux parties.

Quels genres de services doit on proposer ?

Généralement, l'étudiant assure l'entretien du logement. S'il ne verse aucun loyer (excepté une participation aux charges locatives), il aide la personne âgée à accomplir des tâches et services dont ils ont tous deux convenus. La convention fixe notamment son rôle en cas de maladie de courte durée.

Où se renseigner sur ce type de logement intergénérationnel ?

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès du Pari solidaire, du réseau des associations de la cohabitation solidaire intergénérationnelle, des CROUS, ainsi que des services municipaux.

Existe t-il des logements alternatifs ?

Il existe une alternative aux logements sociaux ou privés comme la coopérative d'habitants. Ce dispositif permet aux personnes d'autogérer leur logement dans un immeuble commun.

Peut on être propriétaire d'un logement coopératif ?

Oui et non. Chacun est propriétaire d'une partie du bâtiment commun, mais reste locataire de son espace de vie. Lors des décisions, chacun possède une voix, qu'importe le montant qu'il a investi.

Sur quels critères reposent le logement coopératif ?

Il repose sur le respect de l'environnement, la solidarité avec le partage de parties communes, ainsi que la convivialité.